Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

À TABLE! L’ÉTIQUETTE DÉCORTIQUÉE

J’ai un petit quiz sur l’étiquette de la table pour vous:

Votre assiette à pain est-elle à droite ou à gauche ?

Quelle fourchette utiliser à l’entrée ?

Et votre verre d’eau; il est à gauche ou à droite ?

Que vous soyez l’hôte ou l’invité, connaître l’étiquette à table est un moyen sûr de vous libérer l’esprit pour mieux vous concentrer sur la raison de votre repas d’affaires.

VOUS ÊTES L’HÔTE À TABLE : PRENEZ EN CHARGE LE REPAS. NE LAISSEZ RIEN AU HASARD.

1. Choisissez judicieusement le moment du repas et le restaurant

Le petit déjeuner ou le thé de fin de journée est parfait pour faire plus ample connaissance avec un client ou pour connaître les dernières nouvelles concernant, par exemple, un dossier.

Le lunch d’affaires convient bien pour un nouveau partenariat, une association ou une discussion sérieuse.

Le dîner (souper), qui peut s’étendre en soirée, est souvent le moment choisi pour célébrer ou souligner un événement important.

Cela dit, n’offrez pas le choix du restaurant à votre invité, mais choisissez un restaurant qui reflète ses valeurs et ses pratiques.

Choisissez un endroit que vous connaissez bien et où vous serez reconnu et attendu. Assurez-vous d’un service attentionné et discret en vous présentant ou en téléphonant à l’avance afin d’informer le personnel de la nature de votre rencontre.

2. Lancez votre invitation une semaine avant la rencontre

Faites-la en personne, au téléphone, par courriel, mais pas par texto. Ce dernier mode est trop informel à moins qu’il s’agisse d’une personne que vous connaissez très bien.

Votre invitation est acceptée? Utilisez un calendrier électronique pour partager la date et le lieu du rendez-vous. Assurez-vous d’inclure les coordonnées du restaurant (hyperlien), les options de stationnement et le numéro de votre téléphone mobile.

La veille du rendez-vous, transmettez un courriel de rappel à votre invité en incluant de nouveau les renseignements au sujet du restaurant, du stationnement et votre numéro de téléphone mobile.

Si vous payez la facture, laissez-le clairement entendre dans la façon de formuler votre invitation. Dites : « Je vous invite au restaurant ». Évitez les formulations vagues du genre : « Êtes-vous disponible pour manger avec moi ? », qui peuvent être interprétées comme une invitation ou chacun paie pour soi.

Assurez-vous du confort de votre invité en vous informant, par exemple, de ses restrictions ou allergies alimentaires, de sa mobilité réduite ou s’il aura facilement accès au transport en commun, et tenez-en compte.

3. Validez vos attentes avec le restaurant

Lors de votre réservation, demandez que l’on vous place dans un endroit tranquille, loin de la cuisine et du bar et du va-et-vient aux toilettes.
Arrivez quinze minutes avant l’heure de votre rendez-vous pour vérifier l’emplacement de votre table et pour vous assurer que vos demandes ont été respectées.

Informez le personnel que vous payerez la facture et que vous ne souhaitez pas la recevoir à la table. Réglez-la après le départ de votre invité ou, si cela n’est pas possible, faites-le discrètement.

4. Accueillez et dirigez votre invité

Attendez votre invité pour commander. Ne prenez pas de cocktail ni de pain en attendant.

Levez-vous pour l’accueillir et lui tendre la main. Une poignée de main se donne toujours debout.

Indiquez sa place à votre invité. Il doit avoir la meilleure vue, celle du restaurant, de la mer ou du foyer. Votre vue est votre client.

Quand vous recevez plusieurs personnes, où les faire assoir ? La place à votre droite est la place d’honneur, c’est donc votre invité le plus important qui devrait s’y assoir. Assignez ensuite la place à gauche, puis celle à droite de la place d’honneur et ainsi de suite selon l’ordre de préséance.

Informez vos compagnons de table du temps dont vous disposez. Pendant que vous les renseignez, dites de façon conviviale que vous fermez votre téléphone afin de bien profiter de leur présence. Les autres vous imiteront.

Pour respecter le montant alloué au repas par votre employeur, guidez vos invités sur leurs possibles choix de repas.
Indiquez au serveur que vous êtes prêt à commander en fermant votre menu.

Annoncez le début du repas à vos convives, en déployant votre serviette de table sur vos genoux.

VOUS ÊTES L’INVITÉ À TABLE : HONOREZ L’INVITATION ET ADAPTEZ-VOUS. 

1. R.S.V.P. et renseignements utiles

Lorsque vous êtes invité, répondez dans le délai indiqué ou dans les 48 heures suivant l’invitation.

Si vous avez des restrictions ou des allergies alimentaires, faites-en mention, même si votre hôte ne s’en informe pas. C’est votre responsabilité. Votre sécurité en dépend.

2. Soyez ponctuel

Si vous êtes en retard, téléphonez à votre hôte pour vous excuser. Une fois arrivé sur place, offrez vos excuses de nouveau. Il n’est cependant pas nécessaire de donner les détails de la cause de votre retard.

3. Suivez le rythme du repas

Adaptez-vous à la situation. Vous mangez trop lentement, accélérez la cadence. Vous mangez trop vite, ralentissez.

4. Remerciez, deux fois

Même si vous remerciez votre hôte en personne, envoyez-lui un mot de remerciement 24 heures plus tard. Selon l’occasion, un courriel ou un texto pourrait être approprié. Lors de grandes occasions, une carte manuscrite à la main est la façon la plus appropriée de démontrer votre reconnaissance et votre appréciation.

HÔTE OU INVITÉ : COMMENT BIEN SE TENIR À TABLE

Voici quelques conseils supplémentaires sur la façon de vous tenir à table.

1. Votre dos doit être droit et vos mains et vos avant-bras doivent être visibles tout au long du repas

Le maintien est tout aussi important à table que debout. Si on ne voit pas vos mains, on pourrait se demander ce que vous faites avec sous la table.

2. Repérer la disposition de votre couvert

Rappelez-vous les premières lettres de chaque syllabe du mot « Privé » pour repérer où sont vos couverts. « P » pour assiette à pain placée à votre gauche et « V » pour verres, placés à votre droite.

3. Mangez à l’européenne ou à l’américaine, mais choisissez

Alterner votre façon de manger d’une technique à l’autre est distrayant et vous donne l’air désorganisé. C’est pourquoi il est préférable de vous en tenir à une seule technique.

La méthode américaine, utilisée uniquement en Amérique du Nord, consiste à couper ses aliments de sa main dominante, à déposer son couteau dans le haut de son assiette et à transférer sa fourchette dans sa main dominante pour ensuite piquer un morceau d’aliment et le porter à sa bouche.

Les dents de la fourchette sont ainsi vers le haut. Cette façon de manger s’appelle aussi « zig-zag ».

La méthode européenne est celle que préfère le reste de la planète. Les manches de vos ustensiles sont dans les paumes de vos mains. Vos index les stabilisent sur le dessus. Les pointes de votre fourchette sont vers le bas et percent votre nourriture tandis que la lame de votre couteau coupe l’aliment à l’extérieur de votre fourchette. Puis, votre fourchette, dents vers le bas, apporte la nourriture à votre bouche.

Cela dit, que vous mangiez à la continentale ou à l’américaine, signalez toujours au personnel de service que vous avez terminé de manger en plaçant vos ustensiles de façon à former un « v » à l’envers en laissant un espace entre vos deux ustensiles qui ne doivent pas nécessairement se toucher au sommet. La lame de votre couteau doit cependant être tournée vers l’intérieur de votre assiette et les pointes de votre fourchette sont vers le bas.

Évidemment, il ne suffit pas d’avoir de bonnes manières à table pour obtenir un nouveau mandat ou une promotion. Toutefois, la connaissance de l’étiquette vous évitera de vous demander quoi faire et quand. Ainsi, au lieu d’être dans votre tête, vous vous concentrez plutôt sur vos compagnons de table. N’est-ce pas là la raison de votre repas d’affaires ?

Vous souhaitez maitriser le lunch d’affairesCommuniquez avec Julie pour un tutorat sur l’étiquette de la table pour vous et votre équipe.

Publié février 2018 le Journal du Barreau (c) Julie Blais Comeau

Julie-blais-comeau-ebook-gratuit

Inscrivez-vous à l'infolettre pour recevoir mon Ebook: 5 règles pour vous éviter des faux-pas et l’embarras.