Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

CINQ CONSEILS POUR DES PRÉSENTATIONS EFFICACES

Même si vous êtes le meilleur et que vous êtes passionné, vous manquez peut-être de confiance quand vient le temps de faire des présentations et de parler en public.

Rassurez-vous. Vous n’êtes pas seul. La glossophobie, la peur de parler en public, est très répandue. Près de 75 % des professionnels ont cette crainte. Elle se trouve au top du palmarès des peurs devant celle de mourir et des araignées.

À titre de conférencière et animatrice d’ateliers avec une cinquantaine de prestations par année, je vous avoue qu’il m’arrive encore d’avoir le trac. La comédienne française Sarah Bernhardt nous dirait : « Le trac, cela vient avec le talent. »

Puisque régulièrement on me demande mes astuces pour préparer des présentations efficaces, je vous partage mes cinq conseils.

I– FAITES VOS DEVOIRS

Quel est votre message ? Souhaitez-vous éduquer, informer, sonder ou motiver ? Que voulez-vous que les participants fassent après votre présentation ?

Finissez cette phrase : « Je souhaite que les participants_____. » Ce message est la raison d’être de votre présentation.

Qui est votre auditoire ? Quels sont les bénéfices pour eux de vous écouter ?

Orientez votre présentation sur leurs motivations. Ajustez votre message selon leurs perspectives.

Soyez conscient de leur capacité de concentration. Utilisez leur langage et leur jargon.

Adaptez-vous. Une présentation à vos employés de première ligne sera différente de celle à vos propriétaires.

II– SCÉNARISEZ VOTRE PRÉSENTATION EN SANDWICH

Donnez-lui un titre, en version « tweetable » de 10 mots ou moins. Il doit déclencher l’intérêt sans brûler votre « punch ». Vous le répéterez quatre à six fois.

Dans un sandwich, la viande est soutenue dessus et dessous par deux tranches de pain, ou de laitue si vous êtes intolérant au gluten. Dans votre présentation, votre message est soutenu par votre introduction et votre conclusion.

Présentez en suivant la règle de trois. Les gens ont peine à se rappeler plus de trois arguments, avantages ou actions.

III– SOYEZ PRÉSENT

Prenez votre place à l’avant avec confiance. Souriez. Regardez les gens. Prenez une gorgée d’eau Parlez avec l’intention de donner, d’offrir et d’aider. Ne vous attendez à rien en retour.

Tout au long de votre présentation :

  • parlez lentement avec enthousiasme ;
  • faites des pauses ; ne vous propulsez pas pour vomir votre texte ;
  • ajoutez de l’interactivité : posez des questions, demandez de voter à main levée, invitez au partage ou sollicitez l’opinion ;
  • variez votre intonation et votre rythme ;
  • retirez les mots superflus ;
  • tenez-vous droit avec un langage corporel ouvert ;
  • bougez naturellement sans vous bercer ;
  • regardez les gens plus que vos notes.

Ne mémorisez pas tout votre texte. Seules votre introduction et votre conclusion sont à retenir. Pour le reste, écrivez des notes pour stimuler votre mémoire. Faites confiance à votre savoir.

IV– PRATIQUEZ, PRATIQUEZ ET PRATIQUEZ ENCORE

Répétez à voix haute. Ne lisez pas. Racontez et invitez, appuyé par vos diapositives.

Enregistrez-vous. Regardez-vous. Critiquez-vous et pratiquez encore. Vous connaissez votre monde, les sceptiques et les critiques. Préparez aussi les possibles objections.

Passez autant de temps à pratiquer que vous passerez à créer votre présentation. Trop de professionnels investissent tout le leur dans la préparation et négligent la pratique.

V– CRÉEZ LES CONDITIONS FAVORABLES 

La veille de votre prestation, mangez un repas qui favorise votre sommeil. Couchez-vous à votre heure habituelle. Ne pratiquez pas jusqu’au petit matin.

Attention aussi à ce que vous mangez et buvez dans les heures qui précèdent votre prestation. Pas de boisson gazeuse ou de sucreries ; votre corps pourrait faire des sons gênants. Maintenez un haut niveau d’énergie en grignotant des aliments protéinés. Minimisez les sécrétions en évitant les produits laitiers. N’oubliez pas de boire de l’eau chambrée et non glacée. C’est meilleur pour la voix.

Habillez-vous selon votre rôle, pour être à l’aise et en contrôle. Tous les détails comptent, de vos cheveux aux pointes de vos chaussures pour inspirer confiance et crédibilité.

Testez la techno et l’espace. Faites une répétition générale avec tout l’équipement, idéalement dans la salle où vous présenterez.

Quinze minutes avant votre présentation, moussez votre confiance. Arrivez dans la salle avant les autres participants. Jouez à l’hôte. Accueillez et jasez pour connecter et vous détendre.

Une bonne préparation et la pratique sont les meilleurs remèdes pour guérir la glossophobie. Comme en avion, c’est l’envol et l’atterrissage qui comptent. Entre les deux, vous volez en mode pilote automatique. Vous maîtrisez votre sujet. C’est vous qu’on a invité à parler. Vous, votre message et vos paroles êtes la vedette de votre présentation et non pas les effets spéciaux PowerPoint.

Amusez-vous et écrivez-moi si vous nécessitez de l’accompagnement.

Vous vivez une situation délicate? Ce blogue est à votre service, écrivez-moi julie@julieblaiscomeau.com. Votre situation pourrait éclairer d’autres lecteurs.

Ce texte est une adaptation d’un article écrit pour La référence de l’Ordre des conseillers en ressources humaines du Québec.

Julie-blais-comeau-ebook-gratuit

Inscrivez-vous à l'infolettre pour recevoir mon Ebook: 5 règles pour vous éviter des faux-pas et l’embarras.