Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

CLASSIQUES POUR PARTYS DE BUREAU

Et c’est parti pour la saison des partys de bureau! Et encore une fois cette année, je vous partage mes conseils.

Je sais que vous connaissez les consignes, mais un petit rappel ne fait pas de tort, surtout dans notre ère numérique.

« Mais Julie, qu’est ce qui est différent d’un party des années disco? », vous me demandez.

Il y a une grande différence. À l’époque, si Kim Kardashian, un peu pompette, s’assoyait sur l’imprimante et photocopiait son postérieur, la preuve serait limitée au babillard de la salle de repos. Avec un peu de chance, en arrivant tôt au bureau le lendemain, elle pourrait retirer la feuille et la déchiqueter, avant l’arrivée de grand patron.

De nos jours, une photo prise d’un téléphone peut faire le tour de la planète. Clic! Juste comme ça! Je sais, Kim serait probablement d’accord, mais vous, le seriez-vous si une photo de votre gaffe faisait virtuellement le tour du globe?

Tant qu’à être sur le sujet de la technologie, avant de vous mettre en mode de célébration, fermez votre appareil. Le party de bureau est le moment de faire de vraies rencontres face-à-face, et non pas de les immortaliser.

1. Allez-y. 

Cette invitation, n’est pas un choix, même si elle n’est pas trop formelle. Le mot le plus important dans « party de bureau » est : bureau. C’est une activité réseautage intra-compagnie. C’est votre chance de rayonner à l’interne. Faites vos devoirs avant de vous présenter.

Renseignez-vous sur les bons coups de vos collègues et supérieurs pendant l’année écoulée. Retrouvez-les dans la fête et félicitez-les.

Assurez-vous d’aussi rencontrer de nouvelles personnes, à l’extérieur de votre cercle habituel.

2. Participer à la fête comme si vous étiez en famille. 

Imaginez que vous êtes dans une émission de télé-réalité, Qui obtiendra la promotion? Votre public est votre patron, la directrice des ressources humaines et la propriétaire de la société.

Si des clients seront présents, l’émission pourrait s’appeler Qui obtiendra le contrat?. Tout ce que vous dites et faites compte, peu importe combien l’éclairage est tamisé.
Montrez votre esprit d’équipe et participez aux activités, karaoké inclus. Faites-le avec et pour l’équipe.

3. Pas de vêtements de bar, boudoir, gym ou plage.

Le code vestimentaire écrit sur l’invitation, le lieu et l’heure de la journée vous donneront des indices pour ce qui est approprié de porter. Vous n’êtes pas certain? Demandez au coordinateur ou à votre département des ressources humaines.

Quelques paillettes, du doré ou des accessoires rouges et verts vous aideront à transitionner de votre tenue de jour au bureau à celle de la soirée pour la fête.

Attention aux accessoires « juste pour le fun » d’allure festive. Venu le temps pour votre évaluation du rendement, il pourrait être difficile pour votre patron d’oublier l’image de vous au party; portant des bois, un nez rouge et un pull à la mère Noël…

4. Deux, c’est peut-être un de trop. 

Tout le monde a ses limites, respectez la vôtre. C’est peut-être « bar open » mais vous ne voulez pas vous le cœur pour vous raconter. Selon une étude du Caron Treatment Center, 45% ont vu des gens ne pas se garder une petite gêne.

Mangez une collation avant et buvez beaucoup d’eau tout au long de la célébration.

5. Montrez votre gratitude. 

En quittant assurez-vous d’aller remercier les organisateurs et vos supérieurs pour la célébration. Si vous ne les repérez pas avant de partir, envoyez un courriel de remerciement le lendemain.

Vous vivez une situation délicate? Ce blogue est à votre service, écrivez-moi julie@julieblaiscomeau.com. Votre situation pourrait éclairer d’autres lecteurs.

Publié Huffington Post 21 novembre, 2014 (c) Julie Blais Comeau

Julie-blais-comeau-ebook-gratuit

Inscrivez-vous à l'infolettre pour recevoir mon Ebook: 5 règles pour vous éviter des faux-pas et l’embarras.