Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

LES ONZE COMMANDEMENTS DU REPAS D’AFFAIRES

En cette veille du long weekend pascal, je me remémore mon enfance catholique, semi-pratiquante et tous les rites associés à cette célébration printanière.

Le Vendredi Saint, on visite l’oratoire Saint-Joseph, notre repas du souper est du poisson. À trois heures on regarde vers le ciel en quête d’un signe. Le dimanche, après la messe de Pâques, on partage un brunch avec les cousins et les cousines. Et entre les deux, le samedi, on s’assoit en famille pour visionner Les Dix Commandements, à la seule et unique télé de la maison.

Inspiré de ce décalogue, je vous propose Les onze commandements du lunch d’affaires.

Que vous soyez un finissant qui réseaute en quête d’un poste, ou un président-directeur général qui célèbre un contrat entente son nouveau client, les règles sont les mêmes, pour l’hôte et l’invité.

À noter : le couvert de table sur l’image qui accompagne ce billet est incorrect. À savoir : la fourchette va à gauche de l’assiette, le couteau à droite de l’assiette, avec sa lame vers l’intérieur, et la cuillère à soupe à droite du couteau.

Lignes directrices pour l’hôte

1.    Tu inviteras, au moins une semaine avant la date convoitée, dans un restaurant où tu es connu, attendu et où ton invité sera confortable.

·      Soyez clair. Inviter égale payer. « Je vous invite » est différent de « Aimeriez-vous vous joindre à moi? » Prenez en charge tous les arrangements nécessaires et soyez prêt à payer pour tous les frais.

·      Informez-vous des restrictions alimentaires et autres besoins, tels : une mobilité réduite ou l’accès au transport en commun. « Est-ce qu’il y a des choses que je devrais savoir pour m’assurer de votre confort pendant ce repas? », englobera les possibles situations délicates.

·      Envoyez votre invitation par courriel ou téléphonez, au moins cinq jours ouvrables avant votre repas. Pour un petit déjeuner ou l’apéro, deux à trois jours suffiront. Ne textez pas.

·      Il est important que le personnel de service vous connaisse et sache que vous êtes en rencontre d’affaires. Ainsi, ils seront à la fois attentionnés et discrets.

·      Confirmez la veille avec un courriel incluant votre numéro mobile, des directives, options de stationnement et un lien vers le restaurant, si disponible.

2.    Tu valideras tes attentes au moment de ta réservation et encore en arrivant, quinze minutes avant l’heure prévue.

·      Votre table doit être loin de la cuisine, de la salle de bain et du bar pour éviter les distractions.

·      Donnez la meilleure vue à l’invité. Positionnez-vous face à lui.

·      Informez le personnel que vous payez et ne souhaitez pas recevoir l’addition à table. Acquittez-la note avant, en donnant votre numéro de carte de crédit, avec le pourcentage du pourboire, ou après, quand l’autre aura quitté.

3.    Tu attendras ton invité avant de commander, boire ou manger; pas de pain (ce n’est pas un amuse-gueule), ni de boisson alcoolisée.

·      Informez l’autre du déroulement et temps prévu. Typiquement, on parle d’affaires au café.

·      Indiquez la générosité de votre allocation de dépenses. Guidez-le dans le choix du repas. Annoncer que vous commanderez; apéro, potage, salade, entrée, dessert, et bouteille de vin, diffère beaucoup de; sandwich, frites et breuvage non-alcoolisé.

4.    Tu te lèveras pour saluer et ouvrira ta serviette de table pour indiquer le début.

·      Une poignée de main se donne toujours debout et est, généralement, le seul toucher acceptable en affaires, pour les hommes, ainsi que les femmes. Je sais, ce n’est pas toujours ainsi chez nous au Québec. Je vous éclairerai dans un autre billet. Écrivez-moi, si vous avez des interrogations.

·      Indiquez le fauteuil assigné à votre invité.

·      Signalez le début du repas en déployant votre serviette de table sur vos genoux et non pas au cou.

·      Messieurs, votre cravate reste stable devant votre chemise et non pas par-dessus votre épaule. Vous avez peur des éclaboussements? Faites un choix sécuritaire, comme une viande et non pas les spaghettis.

Lignes directrices pour l’hôte et l’invité

5.    Tu ne te prosterneras pas sur ton écran de téléphone intelligent. Ta seule idole sera celle avec qui tu partages ton repas.

·      Rappelez-vous, le mode poli n’est pas vibration, mais bien silencieux. Rangez-le. Sinon, on pourrait percevoir, un « repas à trois ».

·      Pour éviter un accident, votre sac et vos choses vont sous votre chaise.

6.    Tu te tiendras droit. Ne t’accote pas dans le dossier de ta chaise et ne couchent pas tes avant-bras sur la table.

·      Rappelez-vous ce billet précédent : votre maintien est un élément important pour dégager une bonne impression. On peut, habituellement, placer la largeur d’une main devant soi.

·      Vos mains doivent être visibles tout au long du repas. Sinon, on se demande ce que vous faites avec, sous la table…

·      De nos jours, les coudes  sont permis sur la table, entre les services.

7.    Tu ne commettras pas de vol d’assiette à pain ou de verre à vin, de ton voisin, en reconnaissant ton couvert, avec le mot « Pri-Vé ». 

·      Les premières lettres de ces deux syllabes « P » et « V », signalent que votre assiette à Pain est à votre gauche, tandis que vos Verres, sont à votre droite.

·      D’un service à l’autre, utilisez dans l’ordre, vos ustensiles et verres, de l’extérieur vers l’intérieur.

8.    Tu resteras fidèle à un seul style; à l’Européene ou l’Américaine. Choisis-en un.

·      Alterner d’un style à l’autre est distrayant. Vous aurez l’air désorganisé.

·      Manger à l’Européenne est la coutume de table, la plus répandue sur la planète. Apprenez-le.

9.    Hôte ou invité, tu enverras une note de remerciement ou téléphoneras, dans les 24 heures du repas, pour montrer ton appréciation.

Lignes directrices pour l’invité

10. Tu honoreras l’invitation en répondant selon le délai indiqué ou dans les 48 heures de l’invitation.

·      Si vous avez des allergies ou restrictions, mentionnez-les à ce moment. C’est votre responsabilité.

11. Saches qu’on ne t’a pas invité par ce qu’on croyait que tu aurais un petit creux à cette heure-là…

·      Une invitation au restaurant est une occasion en or, sur un plateau d’argent, pour tisser des liens d’affaires solides et durables.

·      Lorsqu’affamé, mangez une petite collation avant, pour pouvoir vous concentrer sur la conversation.

Vous doutez des bienfaits de la connaissance de l’étiquette de la table comme contirbuteur au succès professionnel?

Permettez-moi de vous partager une anecdote, récemment racontée par le doyen d’une grande université canadienne. Sa faculté était à la dernière étape du processus de sélection pour un nouveau professeur. Il a invité les deux derniers candidats à diner, pendant deux repas distincts. Le premier parlait en pointant son hôte avec son couteau, s’étalait et parlait avec des aliments visibles dans sa bouche. Venue la période de questions, le deuxième postulant s’est informé de la politique de l’institution, pour les relations entre les professeurs et leurs étudiants.

Qui a eu le poste? Le deuxième.

Bon appétit!

Vous vivez une situation délicate? Ce blogue est à votre service, écrivez-moi julie@julieblaiscomeau.com. Votre situation pourrait éclairer d’autres lecteurs.

Publié les affaires 2 avril, 2015 (c) Julie Blais Comeau

Julie-blais-comeau-ebook-gratuit

Inscrivez-vous à l'infolettre pour recevoir mon Ebook: 5 règles pour vous éviter des faux-pas et l’embarras.