Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

QUOI DIRE ET FAIRE AVEC DES COLLÈGUES IRRITANTS

Vous arrive-t-il de ruminer avant de vous endormir, ou de rêvasser au boulot sur ce qu’il vous faudrait dire et faire quand un collègue vous énerve?

Cet article vous donne les bons mots et les beaux gestes quand un collègue ou une de ses manies vous irrite.

Votre collègue de travail interrompt votre flot

Que faire 

  • Lorsque votre collègue chronovore, qui vient manger votre temps, se présente dans votre bureau à l’improviste, levez-vous pour le saluer. Restez debout pour discuter. Face à l’autre, dans le cadre de la porte, vous annoncez subtilement que votre temps de jasette est limité et que votre travail vous attend.
  • Placez stratégiquement une horloge derrière votre chaise de bureau. Avant de parler, mais jamais pendant que l’autre parle, faites une pause. Jetez doucement, un coup d’œil à l’horloge et poursuivez la conversation.
  • Pour annoncer votre disponibilité, faites une affichette réversible, comme celle sur la poignée de porte à l’hôtel. Retournez-la au fil des activités de votre journée.Vous pouvez aussi utiliser un tableau blanc fixé sur le muret de votre cloison : «  À votre service » « Je suis dans ma bulle de créativité, merci de revenir plus tard ».

Que dire

Oh la la que le temps file! Je dois vraiment m’y mettre. Excuse-moi s’il te plait, mon travail m’attend.

J’ai environ quatre minutes pour jaser. Puis-je t’appeler vers quatre heures, vers la fin de ma journée quand j’aurais plus de temps?

Les nombres sont importants. En donnant à votre invité-surprise une fenêtre spécifique et un temps précis, vous prenez le contrôle tout en reconnaissant son besoin de vous consulter. Vous êtes disponible, selon votre convenance.

Pouvons-nous en parler pendant le lunch, ou à la pause? Je dois vraiment me concentrer sur ce projet. L’échéancier est très serré.

Un collègue prend le crédit pour votre travail

Que faire

  • Devenez très vigilant sur la protection de vos contributions. Cela signifie de bien documenter, archiver, et sauvegarder votre travail. Conservez aussi les communications entrantes et sortantes de vos activités.
  • Lorsque vous recevez des éloges de la part d’autres collègues, transmettez-les à votre patronne.
  • Préparez et envoyez des mises à jour régulières de vos projets avec ce collègue « voleur ». Ces mémos à tous les membres de l’équipe, rétabliront les contributions de tous et chacun, incluant les vôtres et les siennes.

Que dire

Lors d’une réunion, si votre collègue présente votre idée et se l’approprie, donnez des détails. Précisez les dates. Présentez les actions à venir du projet. Parlez de la naissance de votre vision. « Merci de partager avec le groupe Paul. Quand j’ai commencé la recherche sur …  Depuis que j’ai terminé… Lorsque j’ai créé … »

Mentionnez vos contributions à d’autres membres de votre équipe de travail à des moments plus décontractés et moins officiels, comme pendant vos pauses.

J’ai tellement hâte de lancer notre nouvelle promotion. Il y a déjà plus de deux mois que j’y travaille. Je suis vraiment heureuse du résultat final. Je suis particulièrement fier d’avoir respecté le budget et l’échéancier de notre client tout en étant créative.

Demandez une réunion avec le « voleur » de crédit. Assurez-vous de le faire en personne. Cette astuce évite les questions reliées à la motivation de la rencontre.

Paul, j’ai une préoccupation que j’aimerais discuter avec toi. Tu ne l’avais peut-être pas réalisé, mais tu as présenté une de mes idées comme la tienne. J’aimerais que tu remettes les pendules à l’heure s’il te plaît. J’apprécierais que tu lui en parles avant la fin de la semaine.

Définissez clairement les attentes de ce que vous souhaitez et le délai que vous visez.

Si votre demande est ignorée, suivi-la d’un courriel avec les faits. Cela vous donnera la piste papier nécessaire, pour lorsque vous parlerez avec votre supérieur.

Si c’est votre patronne qui prend le crédit pour votre travail, lisez ce blogue précédent.

Un collègue qui est toujours en retard

Que faire

  • Notez les retards de votre collègue, mais seulement ceux qui vous affectent. Assurez-vous d’inclure les dates, les heures et surtout comment ils vous impactent, comme quand vous devez rester après les heures de travail pour respecter vos engagements envers d’autres collaborateurs.
  • Si votre collègue ne rétablit pas les faits, ces notes vous serviront lorsque vous devrez en parler avec votre supérieur ou les ressources humaines.
  • Avant d’aller vers votre patron ou le service des ressources humaines, parlez d’abord à votre collègue.
  • Ne vous confiez pas au boulot et ne faites pas circuler de ragots sur cette situation.

Que dire

Demandez une réunion privée. Encore ici, faites cette demande face à face. N’envoyez par de courriel pour inviter. Ce dernier pourrait être perçu comme une menace.

Jacques, j’ai un malaise que j’aimerais discuter avec toi. Je ne sais pas si tu le réalises, mais quand tu es en retard (me remets ton travail en retard), je dois (ajoutez comment le retard vous affecte). J’espère que cela ne se reproduira pas.

Si votre collègue ne se pas conforme pas à votre demande, prenez rendez-vous avec votre patronne et présentez vos notes sur les effets que votre collègue retardataire a sur votre productivité. Ne vous plaignez pas. Ne l’injuriez pas. Tenez-vous en aux faits et comment ces délais ont un impact sur votre travail.

Pour plus de détails sur quoi dire et faire avec un collègue retardataire, lisez ce billet de blogue précédent.

En dernier et surtout, ne prenez pas ces situations personnellement, mais bien professionnellement. Pour vous aider à prendre cette professionnellement utilisez l’imagerie visuelle de porter une veste pare-balle afin de demeurer neutre et d’observer. Tenez-vous-en aux faits et conséquences sur vous. Ne pointez pas du doigt. Essayez cette astuce et donnez-m’en des nouvelles.

Vous vivez une situation délicate? Ce blogue est à votre service, écrivez-moi julie@etiquettejulie.com. Votre situation pourrait éclairer d’autres lecteurs.

Publié HuffPost 22 mai, 2013 (c) Julie Blais Comeau

Julie-blais-comeau-ebook-gratuit

Inscrivez-vous à l'infolettre pour recevoir mon Ebook: 5 règles pour vous éviter des faux-pas et l’embarras.